Demain on rase gratis !

Reprenons les promesses faites , dans l’ordre du prospectus de mr huet, et vous verrez que tous ses projets auraient largement pu être réalisés ou au moins enclenchés durant son mandat.

Voire poussés ou promus en ce qui concerne les projets intercommunautaires;

Mais non, mis à part le catastrophique dessaisissement de l’eau (pourtant « pompe à finances des communes), tout est « à venir » !

C’est vrai que demain on rase gratis…ceux qui y croient.

Le projet de mr huet est tellement vide que sa liste n’a d’autre ressource que de faire courir des infox, par exemple sur la santé de Christian Théodose.

Voir à ce sujet l’article réalisé par Mr Ratcliff, que l’on ne peut taxer de partialité ! :

https://paysdefayence.blogspot.com/2020/03/montauroux-continuons-ensemble-versus.html

Ceci relève d’un état d’esprit lamentable, que vos élus sortants ont dû supporter durant six ans, quasiment sans pouvoir rien faire : la règle de la « double majorité » n’a laissé à l’opposition que six chaises pour s’y asseoir et le « loisir » de voir une majorité godillot approuver les désirs de leur élu, souvent sans même avoir vraiment lu les délibérations.

Alors dimanche, (seul tour , puisque seulement deux listes se présentent !),

VOTEZ POUR L’AVENIR DE MONTAUROUX, AVEC CHRISTIAN THEODOSE

Être Maire, ou ne pas l’être (ou ne pas l’être correctement)

Monsieur Huet,
Après cette commission des finances où, à huis clos, j’ai été attaqué, (verbalement, donc merci à votre premier adjoint qui a calmé le « jeu ») , menacé par trois énergumènes (dont vous), j’aimerais vous préciser quelques points.
Je suis sincère, et même si nous ne sommes pas d’accord, même si nous sommes opposés, le seul but de tout ça, de cette démarche, c’est une meilleure qualité de vie pour les Montaurousiens et aspirer à un bonheur dans le respect de chacun.
Le respect… Simplement dire bonjour à quelqu’un avec qui vous êtes censé œuvrer depuis six ans… Vous connaissez ?
Le respect de la position tant politique que philosophique de chacun, vous connaissez ?
Si vous avez un jugement négatif sur ma personne, si vous prenez à témoin des gens qui ne sont plus là, ou, comme ce Piotr Pavlenski de très sinistre réputation, vous jouez au père la pudeur, sachez que pour notre part, nous n’avons aucun jugement sur votre personne, ni sur votre compétence(c’est vous qui avez amené le sujet ce soir là, à mon grand étonnement !), seulement sur votre politique et le décalage entre celle ci et vos affirmations.
Car le rôle d’un futur ou d’un actuel élu, est de ne pas juger autrui; mais de le comprendre, d’essayer d’apporter (de CONSEIL-ler) des solutions, et d’accepter les autres points de vue.
Et c’est aussi celui d’un élu qui, en face de vous, vous soumet des questions, des problématiques… qui ne sont pas uniquement celles que vous voudriez entendre.
Car « celui d’en face », pour vous c’est l’hérétique, celui à qui vous reprochez ce qu’il est, la manière doit il vous aurait « provoqué » (sic), simplement parce qu’il vous met en face de vos contradictions.
Écouter, entendre, comprendre, dialoguer, considérer sans juger ou avoir une opinion hâtive est le début d’une démocratie participative. En avez vous la moindre idée ?
Quand vous voulez, je reste disposé à vous voir, à discuter et partager même demain si vous le voulez ?
Car même dans votre équipe, certains de vos colistiers se PLAIGNENT du manque de communication, de considération, jusqu’à nous le faire remonter; et ceci même si vous organisez vos réunions ENTRE VOUS !
Nous pouvons donc si vous le désirez vous aider et trouver des solutions pour la cohésion de votre équipe…

Je crois que vous en avez besoin, vous qui, changeant les noms de certaines de vos colistières pour les faire passer pour de nouvelles recrues, vous qui affichez 80% d’anciens qui repartent avec vous, et qui en réunissez à peine les 2/3… Une affabulation de plus ?
Car au bout du compte le but n’est pas de gagner, mais de promouvoir des idées, des valeurs et un projet, projet donc pour le mieux être, le mieux vivre, le mieux communiquer de nos concitoyens, et non pas le mieux plastronner en tant que maire.

Eh oui, monsieur Huet, la réalité de vos comportements passés vous discrédite, tant sur les idées que sur les valeurs que vous défendez…
C’est déplorable sur le plan de la démocratie.
C’est lamentable quant à ce que vous représentez d’un maire.

Les textes de délibérations seraient dorénavant lus :-) …

Après la polémique prévisible en commission sur le refus de vote du prochain budget 2020, les élus Huet auraient présenté un nouveau projet de fonctionnement destiné à éviter pareil incident à l’avenir. Il a été ainsi convenu que les textes de délibérations seraient dorénavant lus.

Reportage.
.

Dans l’immédiat, cette lecture sera limitée au seul titre de la proposition de délibération et non son contenu. « C’est déjà beaucoup de travail et d’attention qui sont demandés aux élus » explique Amélie S. « Lire l’intégralité d’une proposition de délibération prendrait du temps, de longues minutes durant lesquelles nos forces vives seraient immobilisées et ne pourraient dès lors plus réformer Montauroux avec vigueur et énergie » assure-t-elle. Mais d’autres élus sont inquiets et craignent que cette exigence ne crée un précédent. « Il se peut qu’à l’avenir on nous demande aussi de justifier nos votes » s’inquiète un autre. « Quelqu’un m’a soufflé le mot responsabilités je ne sais pas ce que c’est mais ça me fait un peu peur ».

Selon plusieurs sources, d’autres élus Huet auraient alerté le DGS après la découverte d’un bouton « CONTRE » installé sur leur pupitre du conseil et vont demander la création d’une commission d’enquête pour savoir à quoi ce bouton peut bien servir. « Sans doute quelqu’un qui tente de freiner la volonté de réforme de notre maire mais nous ne nous laisserons pas avoir par ce subterfuge enfantin » assure Amélie S.

Vos conseillers municipaux d’opposition pour une fois hilares…

(librement transposé d’un article du très sérieux GORAFI)

Eh hop ! C’est parti pour Montauroux, une force en nous !

Autour de Christian Théodose, et de Marie Hélène Simon !

Il a été dit il y a longtemps : « Messieurs les anglais, tirez les premiers… »
Voilà : le maire sortant vient de tirer le premier.
Et de se dévoiler…

En fait, non : nous qui , dans l’opposition ou non, l’avons vu œuvrer durant 6 ans, nous savons…

Nous savons, car dans l’opposition, nous avons systématiquement épluché les dossiers, commenté et argumenté les délibérations, contrairement à certains élus de la majorité qui se sont révélés très forts pour … n’occuper qu’une chaise au conseil !

Au fil des Conseils municipaux, nous avons vu ce maire, piètre gestionnaire, s’en remettre sans discussion à ses adjoints, certes compétents pour certains… mais sans savoir arbitrer, ce qui reste quand même le rôle d’un « patron » compétent et charismatique. Ce qu’il n’a jamais été.


Et de l’amateurisme, nous n’en voulons plus !

Mais du négatif non plus : toutes les critiques ont déjà été faites, et largement présentées ici !

En tant que critiques, elles ont été largement positives au début, hélas négatives par la suite, car le maire sortant et son petit shadow-cabinet ont pris toutes leurs décisions à huis clos, sauf évidemment ce qui relevait de décisions du Conseil Municipal.
Mais là, sa majorité franchement « godillot » lui a permis de passer outre nos suggestions, remarques, et propositions.

Bref, nous ne reviendrons pas sur le négatif absolu de ces six ans de pouvoir amateur,

Œuvrons maintenant ensemble pour notre ville, Montauroux, mais aussi pour une vraie Transition écologique et économique du Pays de Fayence !

Suivez nous donc dès maintenant sur

https://montauroux-une-force-en-nous.com/

afin de découvrir les propositions d’une liste citoyenne, écologique, indépendante, et non partisane, regroupant autour de Christian Théodose et de Marie Hélène Simon une liste de gens compétents, passionnés par leur pays :

MONTAUROUX UNE FORCE EN NOUS.

Et ne manquez pas de nous faire des suggestions, car comme nous l’avons dit au maire sortant « la démocratie ne s’use que si l’on ne s’en sert pas » !

Vu par exemple dans var matin, (moi, maire), quelques thèmes :

  • AGRICULTURE
  • ALIMENTATION :
  • ANIMAUX
  • BUDGETS
  • CANTON/CCPF/CD/REGION
  • CONSEIL MUNICIPAL
  • CONSEIL des SAGES
  • CONSEILS DE QUARTIER
  • CONSEILS DES JEUNES
  • CULTURE
  • DÉMOCRATIE
  • DRH en Mairie
  • EAU
  • ÉCLAIRAGE PUBLIC
  • ÉCOLES et ALIMENTATION
  • ÉCOLOGIE
  • ÉCONOMIE
  • ENVIRONNEMENT
  • FONSANTE
  • HANDICAP
  • INTERCOMMUNALITÉ
  • le maire sortant…
  • Les Estérets
  • LYCÉE
  • MAISON MEDICALE
  • PLU
  • POLLUTION
  • SANTÉ
  • SÉCURITÉ
  • URBANISME
  • VOIRIE

Vous pouvez dialoguer avec nous sur chacune de nos adresses @, comme auparavant !

Notre article dans le Bulletin de Janvier 2020

Chers Montaurousiennes, Chers Montaurousiens,

L’année prochaine rappelons le, vous allez choisir un nouveau Maire et un nouveau Conseil Municipal, alors une dernière fois, ne vous trompez pas !

Nous vous avions rappelé en effet, que en cinq années de mandat, nous constations une faillite complète de la « gestion » municipale actuelle…

Nous l’avions dit et nous le redisons : ce maire, au delà de son incompétence, manie maintenant la fausse information comme un pro de la politique qu’il est bel et bien devenu :

Nos questions au prochain Conseil Municipal ont mis l’accent sur trois exemples de mensonges, de fausses nouvelles…. En « novlangue  » çà s’appelle des infox, ou, dans le « monde trump », des fake news !

  1. Le maire se fait représenter et accompagner au Congrès des Maires, non pas par un ou des élus de son conseil (comme l’an dernier), mais par des fonctionnaires (au demeurant chefs de service…) de sa mairie ? Au delà de l’aspect légal, est ce bien équitable, ou ceci ne relèverait il d’une maladresse supplémentaire dans la gestion des « ressources humaines  » ? Aucune autorisation n’a bien sûr été sollicitée auprès du Conseil Municipal. Mine de rien, il s’agit de l’argent de tous les citoyens…
  2. Le maire, conformément à une délibération du conseil (septembre 2019), n’a pas donné équitablement la prime de 400 € promise aux employés municipaux? Appréciation jupitérienne ? Règlements de compte ridicules ? Et à qui va t il en catimini donner maintenant cette prime ? Aux gros salaires de la Mairie ?
  3. Comment peut-on oser proférer des affirmations dans le bulletin municipal, totalement contradictoires avec la réalité : le carrefour de Fondurane s’est fait non par par expropriation, mais par accord amiable entre les parties. Le contraire relèverait du judiciaire, comme le délit de mensonge. Mensonge, infox,fake new, choisissez !!!

Sans oublier que notre Maire qui ne connaît pas sa commune, a vu un quartier qu’il méconnaît (La Matade à Montauroux) devenir son cauchemar « hydraulique », suite aux différents travaux non vérifiés ( Boulevard du Belvédère , talus sur le chemin Messugues (travaux Mairie, et sur le lotissement qui n’a plus de gestion pluviale). Les pieds et plus dans l’eau, les habitants vont s’en souvenir !

Pour rajouter au tableau, sachez, chers concitoyens, que vos élus, dont le devoir le plus immédiat est de porter votre voix en conseil, vos élus, parce qu’ils ne sont pas d’accord avec le Mairie, sont considérés comme des hérétiques, hérétiques qu’il ne convient même pas de saluer lors de manifestations diverses. ce qui n’est pas passé inaperçu aux yeux de citoyens qui étaient présents.

Sachez enfin que le fameux nouveau 8e adjoint, (en charge paraît il de la future maison médicale !!!) lui ,se lève et menace, rouge de rage, lorsque le propos lui déplaît. Est ce là un exemple de démocratie , où le dialogue devrait primer ? Bien sûr dans ce cas le maire oublie son devoir, son pouvoir de police, qui lui permettrait de réprimer de tels comportements.

Et comme sans la liberté de blâmer, il n’est pas d’éloge flatteur, n’ayant pas la liberté, nous chercherions en vain le motif de l’éloge ! Ceux du quartier des Messugues peuvent en parler, les pieds dans l’eau après les pluies du début du mois !

Montaurousiens, a l’an que ven !

tout se sait…

trois questions orales qui vont être posées pour ce conseil qu doit avoir lieu ce vendredi à 18h : (en pj l’Ordre du Jour)

  1. quels textes autorisent ils un maire à se faire représenter et accompagner au Congrès des Maires, non pas par un ou des élus de son conseil (comme l’an dernier), mais par des fonctionnaires (au demeurant chefs de service…) de sa mairie ? Est ce bien équitable, ou ceci ne relèverait il pas d’une maladresse supplémentaire dans la gestion des « ressources humaines  » ? On n’en serait pas à une près, en fait…
  2. pourquoi, conformément à une délibération du conseil, n’a t on pas donné équitablement la prime de 400 € promise aux employés municipaux? Ou ceci relèverait il d’une appréciation jupitérienne  ou bien encore de règlements de compte ridicules ? On n’en serait pas à un près, en fait, là non plus…
  3. Comment peut-on oser proférer des affirmations dans le bulletin municipal, totalement contradictoires avec la réalité : le carrefour de Fondurane s’est fait non par par expropriation, mais par accord amiable entre les parties. Le contraire relèverait du judiciaire, comme le délit de mensonge. On n’en est pas à çà près, dirait on…

Et comme disent certains, « tout se sait »...

Voici L’ordre du jour du CM

Ici la rectification d’une délib

Et là, notre billet dans le bulletin à la plus grande gloire de notre maire de janvier 2020 !!!

la démocratie ne s’use que si l’on ne s’en sert pas

Équipements et infrastructures publics, Développement Durable… C’est un certain Christian COULON qui est maintenant en charge.

Siège ad hoc, pour un monsieur qui ne sait pas se tenir en Conseil Municipal, qui menace, rouge de rage et de vincdicte, celui qui ose se montrer critique envers SES opinions, envers la liste (un peu godillot) à laquelle il appartient…

Siège ad hoc pour un monsieur dont les compétences se limitent si j’en crois son cv à la direction de chantiers.. .

Alors de là à penser en termes d’infrastructure et d’équipements publics; là, nous étions auparavant au bord du gouffre. On peut dire que nous venons de faire ici un grand pas en avant pour Montauroux !

Siège ad hoc que le Développement Durable ! Oh comme c’est repeint à neuf, cette notion avec monsieur Coulon ! Comme çà sonne bien pour un monsieur à qui Nino Ferrer aurait volontiers décerné la fleur de béton qu’il a chanté avec tant de nostalgie. Rappelons que « sustainable development » ne veut pas dire « durable développement »; quant à « sustainable », là le qualificatif pour monsieur Coulon est plutôt inadapté.

Quoi qu’il en soit, si Monsieur le Maire avait voulu user de son pouvoir de police, il aurait fait sortir le sieur Coulon du Conseil Municipal, ce soir du 17 septembre, lorsque ce monsieur, debout, rouge, le doigt pointé (et semble -t-il retenu par ses voisins), s’est levé, menaçant, éructant « toi, je vais…. »

Une lettre avec accusé de réception (pj) a été envoyée en ce sens à Monsieur le Maire de Montauroux.

Comme je l’ai intitulé : « la démocratie ne s’use que si l’on ne s’en sert pas ». Et la liberté de dialogue et d’opinions en est la pierre angulaire.

Hélas le mandat actuel en est la très triste illustration.

Notre courrier de protestation contre l’attitude du sieur Coulon

Notre article dans le Bulletin Municipal d’Octobre 2019

Chers Montaurousiens !
(Ne tombons pas dans l’écriture «inclusive »)

L’année prochaine vous allez choisir un nouveau Maire et un nouveau Conseil Municipal, alors ne vous trompez pas !
En effet, en cinq années de mandat, nous constatons une faillite complète de la « gestion » municipale actuelle…

• Faillite d’une Crèche dans un bâtiment de plus cent ans ( des champignons dans les murs, le chauffage qui ne fonctionne pas…) À l’heure actuelle on ne connaît toujours pas le coût de réfection.
• Faillite d’une Mairie à l’étroit dans ses murs, à telle enseigne qu’ « on » ne sait pas où mettre le bureau des conseillers d’opposition (curieux quand même, alors que notre projet vers la Fontaine aurait permis de loger tout le monde, les services de Mairie, la poste, la police municipale…!)
• Faillite et réalisations hors-la-loi concernant l’aménagement et la signalétique de nos chemins et de nos routes communales. Nos suspensions en témoignent. Quant aux carraïres et autres chemins, c’est l’abandon total !
• Faillite sur le plan écologique : en dehors des véhicules électriques, quelles dispositions pour les transports « doux » (vélos…), les déplacements piétons ou les transports en commun ?
• Faillite auprès des commerçants: la place du Clos fermée et surtout fermée sur deux mois (Juillet & Août). Un exemple : le 16 Août, Mairie et Clos fermés; résultat : les touristes se sont dirigés sur Callian car la possibilité de garer était là à leur disposition, pas chez nous !
• Faillite sur la confiance : une aide à un commerçant, avait soi disant été imposée par la Trésorerie en rubrique « associations »… Il s’avère que c’est FAUX.
• Faillite sur nos fêtes ancestrales ! La Saint Barthélemy disparaîtra-t-elle bientôt ?
• Faillite et discorde aux sein de l’équipe municipale, entre employés et certains Conseillers Municipaux…
• Faillite d’un Maire qui ne fait pas confiance à son personnel .
• Faillite d’un Maire et d’un Président de la CDC qui vont passer en FORCE pour que l’EAU passe en compétence Intercommunale (pour un soi-disant problème de source) et dont le prix va être multiplié par cinq.
• Faillite d’une CdC dont le Maire de Montauroux, en charge des déchets, est incapable de trouver une solution afin de limiter les dépôts sauvages. Un Maire du Var a pourtant payé de sa vie de telles incivilités …
• Faillite d’un OTSI qui n’est pas resté ouvert pendant les deux mois de la période estivale !
• Faillite depuis 5 ans au niveau du CCAS qui se déplace un peu trop souvent avec la voiture de la commune à la préfecture de Draguignan. Pour quel motif, au fait ?
• Faillite d’un Maire qui n’a pas su garder son Premier Adjoint, dont les compétences municipale étaient autrement évidentes !

Mais n’oublions pas que sans la liberté de blâmer, il n’est pas d’éloge flatteur, alors ne mettons pas tout en négatif !
• Le suivi des écoles et du Centre Aéré par l’Adjointe en charge de cette compétence a été une réussite.
• La médiathèque, parfaitement gérée, s’avère tout à fait adaptée; sa fréquentation en atteste !

• L’eau en régie : enfin des améliorations, notamment au niveau des pertes en volume, (la vétusté du réseau commune explique les chiffres bien meilleurs au niveau des Estérets). Mais quelle qualité d’eau potable ! Et pourquoi se dessaisir d’un service qui marche bien? (voir délibération 4 du Conseil du mardi 17 septembre )

L’eau… un bien commun !

…QUI N’A PAS DE PRIX !

Transfert de la compétence eau et assainissement à la CdC le 1/1/2020

Sur ce sujet notre maire montre son opposition systématique à toute discussion. En celà, il continue sa politique de recherche d’hégémonie parmi les maires du Pays de Fayence (à ne pas confondre avec «canton »…)

Lors du Conseil du 17 Septembre, sa longue lettre a convaincu sa majorité de voter pour ce transfert, IMMÉDIATEMENT ! Alors que trois autres communes ( et non des moindres !) du Pays de Fayence continuent à s’y opposer ( Voir var Matin du 2 octobre !)

On touche là au problème de l’eau, jusque maintenant gérée en régie (dans les Communes du Pays de Fayence), et dont la gestion doit être transférée à la Communauté de Communes au 1/1/2020, sauf report possible jusqu’au 1/1/2026 au plus tard.

De plus, ce transfert implique aussi – selon la volonté de la CdC et Huet – celui de la production, transport et distribution de l’eau brute aux communes par la SEM-E2S, délégataire de service public dont le contrat de concession se terminait le 31/12/2018, et qui a été prolongé jusqu’au 31/12/2019,

Mais le remplacement de cette structure n’est pas défini à ce jour: il y a débat pour décider si oui ou non la CdC reporte (ou pas…) le transfert pour mieux le préparer et le réussir.

Un report de 2 ans est souhaité par 3 des communes qui devraient en délibérer le 26 juin et ainsi obtenir la minorité de blocage nécessaire.

Où l’on voit la courte vue de notre maire : une fois dépouillées de cette compétence, que restera t il aux communes ? L’inauguration d’expositions de chrysanthèmes ? Le représentant de l’état nous a expliqué les conséquences immédiates (fiscales, budgétairement pénalisantes !) de ce dessaisissement, pas les avantages à long terme.

Entendons nous : mon analyse est purement fiscale, budgétaire, et à long terme. En aucune façon je n’ai les compétences pour discuter de la validité techniques des solutions à la succession d’E2S.

Par ailleurs, on voit que les élections approchent, la nervosité monte, le ton aussi, comme aux conseils municipaux au cours desquels il devient de plus en plus « hérétique » de s’exprimer, ne serait ce que pour poser des questions !

L’année à venir sera chaude !

Pour aller plus loin, et parler de FAITS, et non d’états d’âme pré électoraux, voir l’analyse de notre blogueur dans le Pays de Fayence : Pierre Ratcliffe

Cher JYH sois assuré que notre vigilance ne se relâchera pas, même si notre tâche sera dorénavant (et hélas) orientée vers la critique négative par ton attitude, alors que nous aurions depuis le début apprécié de collaborer avec toi.

Mais non, tu en as décidé autrement. Alors assume !

Et ces réunions de quartier, promises, jamais mises en place !

Étiquettes

, , , , , , , ,

Des réunions de quartier … çà ce serait une idée !

Voici quelques pistes, mais nous savons que jamais l’équipe en place n’acceptera que ces idées justement ne soient pas d’elle…

  • Des trous rebouchés : le maire, JY HUET devrait consacrer une partie à la présentation des réalisations effectuées depuis 2017, avant de lister les prévisions, puis laisser la parole à chacun.
  • Numérotation des maisons,
  • panneaux de signalisation manquants ou mal placés…
  • Mauvais état de la chaussée. Certes il est impossible de reprendre toute la voirie. Un état des lieux doit être fait pour établir la priorité des rues à refaire. Pour parer à l’urgence, le nécessaire devra être fait pour reboucher les trous.
  • Sont à relever aussi des problèmes de civisme liés à la circulation, aux déchets,  et au stationnement !
  • Il devra être souligné la dangerosité de certains ralentisseurs, qui, loin d’augmenter la sécurité des citoyens, ne font qu’augmenter le chiffre d’affaire des réparateurs automobiles ou motos…. La mairie affirme avoir été en contact avec le conseil départemental pour mettre en conformité, ce dont on peut douter !
  • Dans les projets à venir, l’éclairage public devra être mis aux normes avec des lampes LED.
  • Il est enfin est reconnu dommageable de ne pas être au courant des chantiers afin de travailler ensemble.
  • Une réunion tous les deux mois pourrait être mise en place, pour évoquer les problèmes et trouver des solutions communes.