Chers eco défenseurs,
Peut être irez vous un jour voir les textes EUROPEENS qui nous ont amené à cette aberration : ne pas brûler les déchets verts DES MENAGES car ils sont considérés comme des déchets ménagers comme du plastique, etc…
Sans s’arrêter au fait que les professionnels peuvent, eux, le faire, je rappellerai que ces déchets verts, dans les limites de la sécurité des feux et de la météo, ne rejettent dans l’atmosphère que du carbone NON FOSSILE, et que, si en foyer fermé, aucune particule ne s’échappe.
Ensuite, peut être les irréductibles éco défenseurs préfèreront ils que chaque PARTICULIER aille avec sa bonne vieille diesel porter les déchets à la déchetterie (qui va exploser si on y va tous), afin qu’une partie de  ces rémanents  (après re-transport par camion diesel) ne soit finalement brûlée (à Gardane par exemple ?)
Peut être les iréductibles éco défenseurs préfèreront ils que les particuliers ne jettent leurs rémanents n’importe où en forêt ou dans les carraïres abandonnées afin que, l’été venant, un promeneur plus ou moins bien éduqué y jette son mégot.
Cà, je l’ai vu à l’issue des grands incendies , à Sainte Maxime en 2003…
Enfin la solution peut être dans la délation ? Que chacun se munisse du N° de tél de sa police Municipale, et on se retrouvera comme sous vichy…çà je le vois hélas tous les jours en Mairie.
Mais c’est peut être à çà que nos chers éco défenseurs vont nous faire tendre, à force.
Je suis moi aussi un écologiste convaincu.  Voiture hybride, panneaux solaires, aucun pesticide dans notre jardin, tri complet des déchets, refus des emballages …
Mais nous arrivons à une limite insupportable où l’écologie n’est plus que restrictive voire punitive.
De la pédagogie ? De l’incitation positive ? Où çà ?
Merci de me le dire, je n’en trouve nulle part.
Publicités