D’après une étude largement relayée hier dans la presse, une centaine de festivals ont purement et simplement été annulés pour cette année, notamment faute de moyens de la part des communes qui les accueillaient. La ministre de la Culture, Fleur Pellerin, a fait mine de s’étonner de cette situation, qui semble pourtant n’avoir rien d’inattendu..

.la suite ici…

Publicités