C’est d’actualité !

Deux manières : on réduit les dépenses, ou on augmente les recettes.

La seconde technique est connue et facile : on augmente les impôts. C’est d’ailleurs ce qui inéluctablement arrivera l’an prochain, car cette année, faute d’avoir utilisé la première technique, on est passé de larges excédents budgétaires à des déficits sur tous les budgets (eau, assainissement, commune…), dont le détail apparaîtra en filigrane dans le prochain bulletin municipal. Sauf que ces déficits seront masqués par les reports excédentaires de la précédente mandature. Les débats lors du dernier conseil municipal, dont la moitié était justement consacrée aux budgets, ces débats techniques et formels l’ont bien montré.

La première technique consiste à réduire les dépenses, en utilisant les économies d’échelle, en optimisant l’utilisation des ressources, en « coupant  » dans les charges (au niveau des salaires çà veut dire plus de primes, des départs ou des fins de contrat…). Là, on ne peut pas dire que l’équipe en place a vraiment fait des économies.

Sans encombrer le présent billet, TOUS LES DETAILS, ligne à ligne, sont consultables en Mairie à notre permanence, le mardi matin (9h-midi). C’est édifiant.

Un exemple en passant : Pour « refaire » le site de la Mairie, 10 000 € ont été prévus. Pour faire quoi ?

Rien de plus que ce joli blog d’une petite Mairie de 344 habitants :

http://moustier-ventadour.blog4ever.net/

J’allais oublier . Un blog, c’est GRATUIT, à ce niveau.

 

Publicités