…en attendant celui de la Mairie !
_______________________________________
Le conseil municipal de Février 2016 a été très long avec l’intervention du maire de Bagnols Mr TOZAN pour une longue leçon de tri, encombrants, déchets de toutes sortes …On en attend un résumé !
A suivi un hommage à Daniel DOTTO et une minute de silence en sa mémoire.
Quelques remarques non exhaustives sur les débats notamment budgétaires…Bref NOS IMPÔTS !
Quand on nous parle de « maîtrise des dépenses de fonctionnement », il conviendrait de nuancer : nous avons été les seuls à nous en étonner : les dépenses de fonctionnement augmentent de 4% sur l’année (inflation à peine 2%) et les charges de personnel passent de 39% à 43% de ces dépenses ! S’en est suivi un débat sur les NAP et autres excuses …. Régie, régie, régie !!! + coût du personnel à la crèche et tir groupé sur le précédent maire qui n’aurait jamais fait le nécessaire pour la remise aux normes et la formation du personnel qualifié …
Et si on regardait le total salaires+charges+travaux et services à l’extérieur …là on n’aurait pas le même communiqué de victoire ! (si l’ODEL n’est plus là, ce sont bien des personnels communaux qui s’occupent du centre aéré!)
Optimisation des recettes, budget de l’eau, économies sur les dépenses de fonctionnement : nous avons affirmé qu’il nous semblait que tout ceci n’était pas très cohérent et demandait quelques explications.
Divers tours de magie comptables et de comptage d’eau, ont finalement démontré (et ce, aux dires même desdits adjoints) que les comptes servis sur le tableau fourni en appui du DOB n’étaient pas franchement les bons car il fallait séparer la partie assainissement qui paraît il n’y figurait pas.
Qu’en plus, la quantité d’eau venait aussi du nombre important de fuites. Or ils avaient prévu de changer 3000 compteurs sur la commune pendant 6 ans de mandature. Qu’ils n’en avaient changé que 300 la 1ère année et qu’ils n’en changeront que 300 la 2ème (réduction budgétaire). Que le personnel délégué à relever les compteurs d’eau s’était porté malade au moment de faire ces relèves de compteurs et que personne d’autre n’avait été formé pour le remplacer (faute à l’ancienne municipalité !!!). (Bien sûr trop facile) …
Qu’aujourd’hui ils forment une seconde personne pour que cette situation ne se reproduise plus. 3ème raison c’est qu’ils ont dû consommer beaucoup d’eau (non facturable comme les fuites) pour la mise en eau des bassins de la gare .…
En fait si on regarde les chiffres, les arguments (ou arguties) ainsi débités ne font qu’aggraver le souci financier.
Nous avons dit : même si cela représente « à la louche » 100 000 Euros, en comptant largement, il n’en reste pas moins qu’on est en « perte » de près de 293 000 Euros ? Cris d’orfraie dans les rangs de la majorité !!!
Ensuite on a beaucoup débattu sur le taux des taxes… Le tableau là aussi était faux . Rajoutons que tant qu’une fiscalité commune ne sera pas mis e en place dans le cadre de l’intercommunalité, les investisseurs hésiteront à venir chez nous, commune à trop fort potentiel fiscal, donc susceptible d’avoir les impositions les plus fortes.
Sur la somme de 300 000€ du programme de voirie, nous sommes revenus sur l’état lamentable de certains chemins notamment au centre activités de l’Apier vers la poste « carré pro Fondurane ». On ne fait pas de travaux car paraît il une grosse conduite doit être déplacée et on ne fait pas pour refaire ensuite, nous a-t-on dit… Donc moralité on laisse les trous, (plutôt d’énormes crevasses).
Tous ces commerces sont quand même des contribuables qui ont le droit de travailler et pas seulement le droit de payer leurs impôts ! Et plus que jamais, la commune a besoin de cette manne !
Le problème existe ailleurs, soi-disant en attendant les travaux d’ERDF ( Collet du puits, Rue du Pigeonnier, Tournon…)
Parlons de l’aménagement de la Maison Pour Tous pour le transfert de la crèche : 20 000, 25 000 Euros !!! Aucun membre de la municipalité n’est en fait capable de chiffrer combien ceci va coûter …On peut alors se demander à quoi servent les procédures d’appel d’offres? Les devis ? Et l’adjoint aux travaux a alors répondu, que nous serions largement en dessous … à voir !!! La mise en conformité des lieux a un coût certain, dont on ignore même s’il a été budgété avec les travaux de remise aux normes de la crèche elle même !(cloisons, sanitaires adaptés aux tous petits, réseaux…tout ceci est obligatoire et coûteux car soumis à des normes strictes. )
Gageons qu’une fois les travaux de la crèche terminés, les services techniques collectionneront les wc miniatures !
Quant aux délais, l’appel d’offres pour la crèche venant à peine d’être fait, les travaux n’étant pas commencés, on peut légitimement se faire du souci pour les manifestations (Ciné Festival) qui doivent avoir lieu fin octobre !
Par contre, un camion de tout-venant à la poste de Fondurane c’est paraît il de l’argent f… en l’air. Si quelqu’un a une explication sur ce genre de raisonnement, nous sommes preneurs…
Sur le prix des terrains des Prés de Narbonne (terrain Goletto) , il sera connu en juin, de l’ordre de 138-140€ le m², largement au dessus du prix du marché.
Enfin, nous venons enfin d’obtenir d’être dans les commissions finances et tourisme de la Communauté de Communes.
En questions diverses : une participation à la commission Eau-Forêt – Environnement) de la Communauté de Communes, et une remise gracieuse de loyers, paraît il suite à un engagement du précédent maire qui décidément a les épaules si larges qu’on commence à s’émouvoir autour de nous que les erreurs soient toujours rejetées sur lui !
Conseil houleux et débattu seulement par vos trois élus !!!
A suivre : deux commissions finance en Mars puis un conseil le 28 pour l’adoption du budget primitif (prévisionnel) de 2016.
Comptez sur nous pour continuer à poser les questions qu’il faut !

Publicités