Ils (la commune de Saint-leu-la-foret par exemple !) peuvent le faire…pas nous ?
Des promesses, mais pas l’ombre d’une réalisation pour l’instant ! Et toujours cette pollution lumineuse …

Ceci étant, lors de la commission des finances, il a justement été question de ces expériences, et le Maire est favorable (enfin) à ce qu’une remise à plat de l’éclairage public soit faite : suppression d’un point lumineux sur deux, meilleure gestion des chauffages électriques dans les salles associatives, et même… changement de toutes les lampes de la Mairie pour des éclairages leds plus économes en kwh !!!

Maintenant à vos calculettes :

leds liquides :

puissance 250w au lieu de 400 pour une ampoule sodium

durée de vie : 60 000 h au lieu de 15 000 h

soit un coût de consommation divisé par 6.4

contre un coût d’achat multiplié par 8,4

Donc non compte tenu du coût du personnel amené à remplacer les lampes, un amortissement de ces éclairages en moins de deux ans.

Sans oublier qu’un éclairage sur deux peut être SUPPRIMÉ par les même personnels (et sans augmentation dudit coût !) sans mettre en danger la population qui craint le « noir »…si, si, çà existe !

Publicités