• éclairage : face à ce qu’on peut qualifier de

« pollution lumineuse, « 

    • on a obtenu enfin l’extinction d’un certain nombre de réverbères anciens, inutiles (les boules), mal implantés, ou équipés d’une manière totalement anarchique de lampes disparates empêchant le renouvellement cohérent du parc d’éclairage public;

Qui n’a jamais contemplé un ciel pur la nuit ? C’est magnifique !

Mais dans notre village, c’est parfois quasi impossible. Et au delà, la facture énergétique revient cher …

    Certain parlent d’insécurité…Pourtant les « points stratégiques » de la Commune, maintenant couverts par des caméras HD et infra-rouges, ne nécessitent pas une telle débauche de lumens…Sans parler de cellules qui peuvent allumer un réverbère au passage d’un véhicule ou d’un piéton !

  • De nombreuses subventions (près de 80% du coût total) existent, permettant une mise aux normes de tout le parc d’éclairage, avec des leds (économes en énergie), des panneaux solaires, des cellules n’allumant les lampadaires qu’en présence d’un véhicule ou d’un piéton… En un peu moins de quatre ans, tout devrait être amorti; après, ce ne seraient qu’économies nettes. Mais ce sera après…(2020 !)
  • Et justement une comparaison avec Draguignan qui vient de moderniser le Brd Clemenceau m’amène aux chiffres suivant (les concernant)
  • financeur brd Clemenceau en % eclairage
    état 1046 39,47% 99641,96
    région 46 1,74% 4381,96
    Var 450 16,98% 42867
    Commune 554 20,91% 52774,04
    Cd’Agglo 554 20,91% 52774,04
    (en K€) (en K€)
    TOTAL 2650 100,00% 252,439
  • Donc une rénovation complète de l’éclairage de Montauroux pourrait être elle aussi subventionnée à 80%. Pourquoi s’en priver, sous prétexte que « mes chiffres de % de subventions étaient fantaisistes » ? (j’avançais ces 80%; on voit là 79,09%, grosse erreur comme on le voit…)
Publicités