C’est le serpent de mer, plutôt de terre.

Il était question de réfection du boulevard du belvédère…ah bon ?

Et maintenant, avec les intempéries, et l’alternance de sécheresse, tempêtes, pluies, bref, l’hiver, çà ne s’améliore pas.

Par exemple au Collet du Puits…

(quelques trous bouchés depuis…)

Sans parler du danger patent qui y guette maintenant les enfants et les piétons nombreux qui n’ont aucun trottoir, aucune protection (et aucune visibilité)  lorsqu’ils rentrent ou vont à l’école ou vers les bus scolaires !

Lors de la dernière commission des finances, Monsieur le Maire a convenu que la sécurité, l’écologie, et la culture étaient les « variables d’ajustement » de la rigueur budgétaire.

Ce qui ne l’a pas empêché il y a deux ans de nous doter de superbes « dos d’âne » totalement hors normes; celui de l’Avenue Lacombe cumule 5 points d’illégalité :

  1. trop haut
  2. talus trop raides
  3. dans une rue trop en pente
  4. dans un virage
  5. avec des bandes glissantes

je lui ai alors évoqué les « casques d’âne » délivrés par la FFMC.

Il va y avoir droit, comme TPM (Toulon…)

ce point a été signalé sur fixmystreet (et chacun de nous peut le faire !!!):

Voir cet extrait du dernier CR de la FFMC 83 :

« 2. Action dos d’ânes, rencontre TPM (Toulon Provence Méditerranée)
José LOUBRY et Thierry MODOLO (responsables FFMC83) ont rencontré le 19 février les responsables de l’urbanisme pour échanger sur l’action dos d’ânes. Car depuis le 1er janvier l’entretien des routes non départementales (pour Toulon) est passé sous la responsabilité de TPM. Durant la réunion, il nous a été présenté un plan malheureusement incomplet de tous les ralentisseurs illégaux présents sur la ville de Toulon et une étude a été lancé sur les douze communes que compte l’agglomération toulonnaise.
De ce fait, notre action au Tribunal Administratif contre le Maire de La Garde s’est étendue sur la communauté de communes de TPM. »

Avis à la Mairie de Montauroux…

Mais reconnaissons qu’enfin on peut se déplacer sur les trottoirs du Clos sans risquer la chute, la fracture, l’accident comme cela s’est hélas produit un nombre incalculable de fois. Mais…mais la largeur n’est pas aux normes (ou certains commerces empiètent…)

Reste l’autre partie,rue Antoine Bonnet,  vers Callian…

 

Publicités