Chers Montaurousiennes, Chers Montaurousiens,

L’hiver finit, les bourgeons éclatent. Mais à la Mairie, on n’entend rien. Pire que la Grande Muette dirait on ?

Pourtant, de nombreux sujets d’inquiétude subsistent, ou même apparaissent. Hélas cet article va en être un catalogue. J’aurais préféré celui de Don Giovanni…

  • Linky : Le débat commence à faire rage. Nous (le Conseil Municipal) serons amenés à entendre tant les opposants qu’Enedis à ce sujet. Nous en reparlerons dans notre blog.

  • Neige et intempéries. Depuis quelques années, les professionnels tant de la météo que des services « exposés » (ONF, agriculteurs…) nous décrivent le climat comme « dérivant » vers un climat subtropical, avec des paroxysmes tels que nous les vivons : sécheresse, pluies diluviennes, vents violents avec effets de tornades…Il serait temps que chacun prenne la mesure des dangers induits et des changements de comportement à adopter !!!

  • Couverture numérique…Il paraît que la fibre arrive. Ah bon ? En tout cas, l’antenne Orange continue à émettre à côté de l’école Marcel Pagnol, et Orange continue à faire la sourde oreille concernant l’antenne « miroir » (?) du Collet du Puits.

  • Lycée Le scandale ! voir notre article à ce sujet, et l’interpellation que nous avons faite du Ministre de l’éducation nationale. Ceci illustre la « faiblesse » de certains de nos maires, de notre Communauté de Communes, face à un gouvernement jupitérien et isolé dans Paris (ou Marseille) des réalités de la France rurale.

Notre pétition a déjà recueilli presque 2500 signatures, et ce n’est pas fini …

https://www.change.org/p/renaud-musellier-projet-de-lyc%C3%A9e-du-canton-de-fayence-repouss%C3%A9-par-la-r%C3%A9gion-paca

Pourtant, cela fait 26 ans que l’association «un lycée pour le pays de Fayence», fondée par Monsieur Busetta porte ce projet avec les municipalités successives de Montauroux. Une belle réussite dans la ténacité!

C’est avec le plus grand intérêt que nous suivrons l’évolution de ce projet avec les différentes parties intéressées. Parents d’élèves et futurs parents, investissez-vous! Mais ne laissez pas passer l’occasion de rappeler à nos élus sans parole que c’est nous qui les élisons et les rémunérons par nos impôts !

Les réactions  sont nombreuses et violentes parfois : Les maires de Callian, Montauroux, Tourrettes, réagissent , et n’entendent pas en rester là !

  • La plaine : Montaurousien, mon frère, ne vois tu rien venir ? Hélas non, je ne vois que les voitures qui rouloient , et l’asphalte qui fumoit

  • Des travaux ! Mais aussi que de dégradations sur la voirie communale, pas toujours réparées. Certes çà fait ralentir, mais le danger est bel et bien là, au détour d’un nid de poule que les intempéries ont bien creusé (haut du chemin du pigeonnier).

  • Poubelles …Toujours le même souci d’incivilités, mais aussi de manque d’affichage ( et de répression ?) sur les PAV comme sur les containers de déchets ménagers. Que se passera t il si, comme probable, nos ordures doivent « voyager » jusque dans le Vaucluse ?

  • Santé !Suite à une enquête menée par le Pôle Santé de l’Union Économique du Pays de Fayence (UEPF) et le Groupement Associatif des Professionnels de Santé (GAPS), il ressort que le service santé doit être restructuré afin de répondre aux attentes de la population en termes d’information, de prévention et d’organisation:(pour rappel c’était notre projet en 2014)

# difficultés pour joindre son médecin généraliste en journée

# manque de connaissance de la procédure à suivre en dehors des horaires d’ouverture des cabinets médicaux

# SERVICES MANQUANTS : # un service urgence # une maison de santé

  • Le retour de la culture de la rose de mai : voir les articles de Pierre ratcliffe qui, lui, sait informer. Pas comme notre Maire. Et ce, même et surtout si on n’est pas d’accord avec ses positions …

  • Fondurane bénéficie d’un arrêté préfectoral de protection du biotope depuis 1988. Elle est gérée par le Conservatoire d’espaces naturels de Provence-Alpes-Côte d’Azur avec le soutien de la Communauté de Communes et d’EDF, propriétaire du lieu.

  • Le budget ! le rempart ultime de ceux qui à l’instar de notre adjointe aux manifestations rejette tout ce qui est aide à la culture en général, aux associations qui oeuvrent dans ce domaine en particulier. Chrales étrangères qui veulent nous visiter, Ciné Festivakl, et j’en passe. C’est l’indigence, particulièrement aussi du faitr du retrait de l’état des financements locaux de compétences qui pourtant nous sont « descendues » dessus (police et sécurité de proximité, par exemple!)

  • L’urinoir du Clos …à côté de l’Office du tourisme, j’en connais une qui doit être content d’accueillir les touristes dans un tel environnement. J’ai en plus entendu des femmes me demander « et nous alors, on va où ?… »

  • Une « bitte » sur le Clos…16 000€ quand même pour un « bidule » qui comme ses prédécesseurs va tomber en panne au premier coup de pare choc… Et on nous parlera de restrictions budgétaires !

Bref, vous l’avez compris, mettre des emplâtres sur une jambe de bois, notre Mairie connaît.

Aider notre commune à grandir harmonieusement, ce serait une entreprise autrement opportune. Mais il faudrait un chef d’entreprise pour s’atteler à une telle tâche …

Enfin, n’oublions pas notre amie Dominique, qui nous a hélas quitté en janvier 2018…

Article BM Avril 2018-7

Publicités