C’est la rentrée…Pour Enedis aussi, qui pose ses linky à tout va, nonobstant notre décision de fixer un moratoire de 3 ans, et l’engagement pris avec le Maire de fixer un rendez vous précis… Voir le site de la Mairie. Nombreux sont ceux d’entre nous qui ont vu leur compteur changé sans (et souvent contre) leur avis. La justice commence à suivre ; voir ici ! Démocratie… Et attention aux Fake news… qu’Enedis ne manquera pas de diffuser !

C’est aussi la rentrée pour les parents qui ont vu que les transports scolaires avaient beaucoup évolué, et pas en mieux, depuis que la Région (Sud ?) s’en occupe. Mr Muselier continue: après le lycée que nous ne verrons sans doute pas avant longtemps, ce sont les écoliers et étudiants à moins de 3 km d’un établissement qui se trouvent privés du droit d’être transportés. On revient aux années 50… Quel progrès !

C’est la rentrée avec ses embouteillages aux abords des écoles, d’autant plus difficiles que les chaussées sont dans un état déplorable : on ne compte plus les pneus endommagés, les suspensions cassées, les directions faussées au Boulevard du Belvédère, ou des Moulins… Ne manquez pas de signaler systématiquement ici  les problèmes ainsi rencontrés; il paraît que nous avons un budget en excédent (dixit le Maire) ! Alors est ce donc si onéreux pour  la Mairie d’au moins SIGNALER ces chaussées dégradées ? D’aménager des intersections sécurisées ? (Sureaux/Moulins; Clos de Roland/Belvédère, sortie parking Veyans, etc…). Certes les comptes sont tenus « au cordeau » par une adjointe aux finances qui au moins s’y connaît ! Mais le Maire devrait au moins avoir la compétence d’arbitrer en fonction des urgences…

Autre sujet de mécontentement : les confusion nombreuses entre les noms de voies, toujours pas solutionnées (alors qu’en 2011 j’avais déjà provoqué une réunion entre la Poste et la Mairie!) (Petit Brayet, Narbonne, Collet du Puits et son chemin, etc…). Immobilisme….

la Poste et de la pharmacie du village s’en vont dans la plaine… Et le Maire baisse les bras, alors qu’il aurait été envisageable qu’elles demeurent. 7000 habitants ce n’est pas rien, en termes de contribuables. Mais nos projets de nouveau bâtiment n’étaient pas dans les cartons de l’équipe en place, ce qui aurait évité que les services municipaux ne soient « esquichés » comme ils le sont maintenant, privés du bâtiment qui est devenu la nouvelle crèche ! Mais pour autant, le Maire ne s’oppose pas à l’installation d’un « supermarché à pains » qui démolira un peu plus l’activité commerciale du village !

Parlons maintenant de la Communauté de Communes …!

Le tri des déchets…Des caméras ont été installées contre les dépôts sauvages à La Pêchereau (Indre; 230 habitants !), des bacs individuels y compris pour les déchets verts ont été installés à Bornel…(Oise; 3500 habitants). Et pas chez nous ? L’incivilité est la même, et l’inaction de notre CdC reste son trait dominant. Aménager une Maison du lac, la future Maison de Pays, oui. (elle remplit d’ailleurs parfaitement son office, ce que même le Maire reconnaît maintenant…); Mais se préoccuper des services au public, de la proximité de l’administration vis à vis des électeurs, non. 2020 n’étant pas loin, lesdits citoyens contribuables se souviendront qu’ils sont aussi électeurs.

Et le département …Merci messieurs d’avoir fait oublier notre Pays de Fayence à la Région, d’avoir fait repousser le lycée, d’avoir encore et toujours lambiné sur le rond point de Fondurane… A ce train là, nous l’aurons dans 10 ans, après peut être le rond point de Chambarot (que  notre maire veut faire financer par un promoteur…)

Annie Bruel avait bien décrit la chaude ambiance de nos villages provençaux. Qu’en sera t il quand tous ces villages perchés seront devenus aussi artificiels que Saint Paul de Vence, et que nos maires n’auront plus qu’à inaugurer les exposition de de fleurs ?…

Publicités