…QUI N’A PAS DE PRIX !

Transfert de la compétence eau et assainissement à la CdC le 1/1/2020

Sur ce sujet notre maire montre son opposition systématique à toute discussion. En celà, il continue sa politique de recherche d’hégémonie parmi les maires du Pays de Fayence (à ne pas confondre avec «canton »…)

Lors du Conseil du 17 Septembre, sa longue lettre a convaincu sa majorité de voter pour ce transfert, IMMÉDIATEMENT ! Alors que trois autres communes ( et non des moindres !) du Pays de Fayence continuent à s’y opposer ( Voir var Matin du 2 octobre !)

On touche là au problème de l’eau, jusque maintenant gérée en régie (dans les Communes du Pays de Fayence), et dont la gestion doit être transférée à la Communauté de Communes au 1/1/2020, sauf report possible jusqu’au 1/1/2026 au plus tard.

De plus, ce transfert implique aussi – selon la volonté de la CdC et Huet – celui de la production, transport et distribution de l’eau brute aux communes par la SEM-E2S, délégataire de service public dont le contrat de concession se terminait le 31/12/2018, et qui a été prolongé jusqu’au 31/12/2019,

Mais le remplacement de cette structure n’est pas défini à ce jour: il y a débat pour décider si oui ou non la CdC reporte (ou pas…) le transfert pour mieux le préparer et le réussir.

Un report de 2 ans est souhaité par 3 des communes qui devraient en délibérer le 26 juin et ainsi obtenir la minorité de blocage nécessaire.

Où l’on voit la courte vue de notre maire : une fois dépouillées de cette compétence, que restera t il aux communes ? L’inauguration d’expositions de chrysanthèmes ? Le représentant de l’état nous a expliqué les conséquences immédiates (fiscales, budgétairement pénalisantes !) de ce dessaisissement, pas les avantages à long terme.

Entendons nous : mon analyse est purement fiscale, budgétaire, et à long terme. En aucune façon je n’ai les compétences pour discuter de la validité techniques des solutions à la succession d’E2S.

Par ailleurs, on voit que les élections approchent, la nervosité monte, le ton aussi, comme aux conseils municipaux au cours desquels il devient de plus en plus « hérétique » de s’exprimer, ne serait ce que pour poser des questions !

L’année à venir sera chaude !

Pour aller plus loin, et parler de FAITS, et non d’états d’âme pré électoraux, voir l’analyse de notre blogueur dans le Pays de Fayence : Pierre Ratcliffe

Cher JYH sois assuré que notre vigilance ne se relâchera pas, même si notre tâche sera dorénavant (et hélas) orientée vers la critique négative par ton attitude, alors que nous aurions depuis le début apprécié de collaborer avec toi.

Mais non, tu en as décidé autrement. Alors assume !

Publicités