Équipements et infrastructures publics, Développement Durable… C’est un certain Christian COULON qui est maintenant en charge.

Siège ad hoc, pour un monsieur qui ne sait pas se tenir en Conseil Municipal, qui menace, rouge de rage et de vincdicte, celui qui ose se montrer critique envers SES opinions, envers la liste (un peu godillot) à laquelle il appartient…

Siège ad hoc pour un monsieur dont les compétences se limitent si j’en crois son cv à la direction de chantiers.. .

Alors de là à penser en termes d’infrastructure et d’équipements publics; là, nous étions auparavant au bord du gouffre. On peut dire que nous venons de faire ici un grand pas en avant pour Montauroux !

Siège ad hoc que le Développement Durable ! Oh comme c’est repeint à neuf, cette notion avec monsieur Coulon ! Comme çà sonne bien pour un monsieur à qui Nino Ferrer aurait volontiers décerné la fleur de béton qu’il a chanté avec tant de nostalgie. Rappelons que « sustainable development » ne veut pas dire « durable développement »; quant à « sustainable », là le qualificatif pour monsieur Coulon est plutôt inadapté.

Quoi qu’il en soit, si Monsieur le Maire avait voulu user de son pouvoir de police, il aurait fait sortir le sieur Coulon du Conseil Municipal, ce soir du 17 septembre, lorsque ce monsieur, debout, rouge, le doigt pointé (et semble -t-il retenu par ses voisins), s’est levé, menaçant, éructant « toi, je vais…. »

Une lettre avec accusé de réception (pj) a été envoyée en ce sens à Monsieur le Maire de Montauroux.

Comme je l’ai intitulé : « la démocratie ne s’use que si l’on ne s’en sert pas ». Et la liberté de dialogue et d’opinions en est la pierre angulaire.

Hélas le mandat actuel en est la très triste illustration.

Notre courrier de protestation contre l’attitude du sieur Coulon