trois questions orales qui vont être posées pour ce conseil qu doit avoir lieu ce vendredi à 18h : (en pj l’Ordre du Jour)

  1. quels textes autorisent ils un maire à se faire représenter et accompagner au Congrès des Maires, non pas par un ou des élus de son conseil (comme l’an dernier), mais par des fonctionnaires (au demeurant chefs de service…) de sa mairie ? Est ce bien équitable, ou ceci ne relèverait il pas d’une maladresse supplémentaire dans la gestion des « ressources humaines  » ? On n’en serait pas à une près, en fait…
  2. pourquoi, conformément à une délibération du conseil, n’a t on pas donné équitablement la prime de 400 € promise aux employés municipaux? Ou ceci relèverait il d’une appréciation jupitérienne  ou bien encore de règlements de compte ridicules ? On n’en serait pas à un près, en fait, là non plus…
  3. Comment peut-on oser proférer des affirmations dans le bulletin municipal, totalement contradictoires avec la réalité : le carrefour de Fondurane s’est fait non par par expropriation, mais par accord amiable entre les parties. Le contraire relèverait du judiciaire, comme le délit de mensonge. On n’en est pas à çà près, dirait on…

Et comme disent certains, « tout se sait »...

Voici L’ordre du jour du CM

Ici la rectification d’une délib

Et là, notre billet dans le bulletin à la plus grande gloire de notre maire de janvier 2020 !!!