Monsieur Huet,
Après cette commission des finances où, à huis clos, j’ai été attaqué, (verbalement, donc merci à votre premier adjoint qui a calmé le « jeu ») , menacé par trois énergumènes (dont vous), j’aimerais vous préciser quelques points.
Je suis sincère, et même si nous ne sommes pas d’accord, même si nous sommes opposés, le seul but de tout ça, de cette démarche, c’est une meilleure qualité de vie pour les Montaurousiens et aspirer à un bonheur dans le respect de chacun.
Le respect… Simplement dire bonjour à quelqu’un avec qui vous êtes censé œuvrer depuis six ans… Vous connaissez ?
Le respect de la position tant politique que philosophique de chacun, vous connaissez ?
Si vous avez un jugement négatif sur ma personne, si vous prenez à témoin des gens qui ne sont plus là, ou, comme ce Piotr Pavlenski de très sinistre réputation, vous jouez au père la pudeur, sachez que pour notre part, nous n’avons aucun jugement sur votre personne, ni sur votre compétence(c’est vous qui avez amené le sujet ce soir là, à mon grand étonnement !), seulement sur votre politique et le décalage entre celle ci et vos affirmations.
Car le rôle d’un futur ou d’un actuel élu, est de ne pas juger autrui; mais de le comprendre, d’essayer d’apporter (de CONSEIL-ler) des solutions, et d’accepter les autres points de vue.
Et c’est aussi celui d’un élu qui, en face de vous, vous soumet des questions, des problématiques… qui ne sont pas uniquement celles que vous voudriez entendre.
Car « celui d’en face », pour vous c’est l’hérétique, celui à qui vous reprochez ce qu’il est, la manière doit il vous aurait « provoqué » (sic), simplement parce qu’il vous met en face de vos contradictions.
Écouter, entendre, comprendre, dialoguer, considérer sans juger ou avoir une opinion hâtive est le début d’une démocratie participative. En avez vous la moindre idée ?
Quand vous voulez, je reste disposé à vous voir, à discuter et partager même demain si vous le voulez ?
Car même dans votre équipe, certains de vos colistiers se PLAIGNENT du manque de communication, de considération, jusqu’à nous le faire remonter; et ceci même si vous organisez vos réunions ENTRE VOUS !
Nous pouvons donc si vous le désirez vous aider et trouver des solutions pour la cohésion de votre équipe…

Je crois que vous en avez besoin, vous qui, changeant les noms de certaines de vos colistières pour les faire passer pour de nouvelles recrues, vous qui affichez 80% d’anciens qui repartent avec vous, et qui en réunissez à peine les 2/3… Une affabulation de plus ?
Car au bout du compte le but n’est pas de gagner, mais de promouvoir des idées, des valeurs et un projet, projet donc pour le mieux être, le mieux vivre, le mieux communiquer de nos concitoyens, et non pas le mieux plastronner en tant que maire.

Eh oui, monsieur Huet, la réalité de vos comportements passés vous discrédite, tant sur les idées que sur les valeurs que vous défendez…
C’est déplorable sur le plan de la démocratie.
C’est lamentable quant à ce que vous représentez d’un maire.