L’environnement la politique, et le tourisme

Beaucoup de promesses, des réalisations qui tardent à venir, et surtout une terrible inertie politique, sous couvert de réglementation, de réticences très locales, et de budgets insuffisants…Et çà ne va pas s’améliorer avec les perspectives budgétaires 2017 !

Une nouvelle fois, notre rôle à nous qui ne sommes pas dans la majorité, notre rôle est de pointer du doigt ces aberrations, et si elles sont avérées, d’en demander les justifications.

Malheureusement, là comme ailleurs, malheur à celui par qui la mauvaise nouvelle arrive !

C’est lui le satan… Une nouvelle fois nous allons être pointés du doigt.

Et surtout la municipalité actuelle se caractérise par son refus de reconnaitre les erreurs commises.

Ceux qui, comme nous, les pointent du doigt sont considérés comme des hérétiques.

Quand le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt…

Inexpérience politique et fausse innocence !

Faudra t il comme sur d’autres sujets rester dans le « politiquement correct », et éviter tout sujet qui fâche ? dommage pour la démocratie et le progrès social !

les PMR … encore un sigle barbare ?

les PMR …

Personnes à
Mobilité
Réduite

Eh oui, nombreux parmi nous sont les amis, les connaissances, les membres de notre famille qui de manière définitive ou temporaire se trouvent en situation de handicap.

On attendait de l’équipe en place, suite à leurs prises de positions pré électorales, qu’elle se préoccupe au plus tôt de sécuriser les accès des espaces publics, afin que les « PMR » puissent s’y déplacer sans danger.

Mais non !

Outre les trottoirs hérités d’un maire qui ne se préoccupait guère de ces questions, les bâtiments publics représentent un véritable parcours du combattant pour ceux qui voient mal (pas de parcours de canne, de bandes podotactiles, de repères en Braille…). Sans parler des places pour handicapés qui avaient été déplacées en début d’été…

Alors , va t il falloir attendre que le budget ne permette plus rien pour entendre que la Mairie n’a plus les moyens de réaliser ces mises aux normes pourtant obligatoires depuis plusieurs années ?

Pourtant des études ont été faites, j’ai moi même reconnu les lieux (médiathèque) il y a maintenant deux ans 1/2 avec un ami aveugle, qui a fait un audit dans ce sens, remis à l’adjoint en charge de ces travaux. Peine perdue; et pourtant ce n’est pas le cout de ces menues améliorations qui aurait pesé aussi lourd dans le budget que ne l’ont été certains errements que nous avons constaté depuis !

On attendait mieux !

Il s’en est fallu de peu…

…Il s’en est fallu de peu en ce qui concerne le vote sur les augmentations des taxes, déguisées, mais réelles !
Reste à savoir quels taux seront retenus par la Mairie.

MAIS !
Mais… si l’État diminue ses dotations.
Si l’État augmente diverses taxes en les dissimulant par ci par là (bel exemple de dévoiement de la démocratie !), qu’est ce qui nous empêche, nous habitants et élus des communes, de rechercher d’autres recettes, qui ne grèveraient pas le budget de fonctionnement ou d’investissement de la commune ? Ou de proposer des modalités de réduction des dépenses (ou des investissements non immédiatement nécessaires) ?
Par exemple :
Remettre des logements en état et les louer; la Mairie n’en manque pas, qui restent inoccupés.
De même pour des locaux ou des terrains à vocation commerciale.
Dont les loyers pourraient utilement être revalorisés eu égard aux indices des loyers à proximité; en ne tombant pas dans le piège des « indices » du 1er ou du dernier trimestre…
De même pour les loyers commerciaux, ou les conventions !
Il suffira alors de les passer au vote en Conseil Municipal !

Certains contribuables de la Commune ne se sont d’ailleurs pas gênés les années précédentes pour faire plier la Mairie sur des questions semblables.
Les concessions dans le cimetière pourraient être revues…

Nouvelles recettes fiscales, certainement pas: le contribuable est déjà assez imposé.

Mais une optimisation des actions municipales, pourrait aboutir à de substantielles économies,

Entre autres. et puisque parait il 90% du programme d’investissement a été réalisé, passons à l’entretien ou à la remise en état du patrimoine (bâtiments, voirie, accessibilité PMR, etc ).

ad libitum…

A chacun d’entre nous aussi de rechercher des solutions, et il en existe.

CM le lundi 26 pour voter sur des options d’augmentation des impôts locaux, floutés et disséminées entre la facture EDF, les « lignes CdC » des impôts locaux, et autres ! mais c’est vis à vis des contribuables du « foutage de gueule » !

CM le lundi 26 pour voter sur des options d’augmentation des impôts locaux, floutés et disséminées entre la facture EDF de chacun d’entre nous, les « lignes CcC » des impôts locaux, et autres !
la mairie n’y peut rien, çà vient « d’en haut », mais c’est vis à vis des contribuables du « foutage de gueule » !

En gros : c’est « l’effet ciseaux «  :

  1. d’un côté les ressources de la Mairie diminuent, :
  • nos impôts peinent à rentrer (baisse des revenus, des transactions)
  • les dotations de l’état dégringolent

2. de l’autre les dépenses augmentent :

  • les transferts de notre commune (« riche » se dit il !) augmentent vers d’autres communes plus « défavorisées » (mais selon quel « algorithme » le ministère détermine ceci, là, mystère, comme pour les choix post bac !)
  • les charges augmentent comme dans toute entreprise.

et ce, aussi bien au niveau des investissements que du fonctionnement.

Cette politique consistant à annoncer une « baisse d’impôts » (pour certains, et l’an prochain!), pour en fait augmenter d’autres « taxes », en les dissimulant dans la facture EDF (mais si !) ou dans une ligne « Communauté de Communes » de nos impôts locaux, c’est çà que j’ai appelé du « foutage de gueule » de la part du gouvernement.

A noter : D’avoir signalé ce fait m’a valu de la part du maire une diatribe qui a failli me faire claquer la porte de la commission finances. Ambiance.

Le CM déterminera si tout investissement doit être arrêté (nous en sommes là !), pour se « cantonner » à refaire la voirie, à augmenter les participations des parents aux NAP ou autres services municipaux, et à éteindre un réverbère sur deux… Ou si nous allons continuer à investir. De toutes façons, à terme, à force d’étrangler financièrement les communes, c’est la mort annoncée de celles ci qui se profile …

Plus de détails à venir !

Les élus au vert

Marjorie UGHETTO fait partie de ces passionnées qui, non seulement font preuve d’un professionnalisme évident, mais en plus savent communiquer leur  immense respect pour l’environnement.

Le tout étayé par de solides références, des arguments qui de plus sont parfaitement adaptés au public auquel elle s’adresse.

Une nouvelle fois, les politiques brillaient le dimanche 4 septembre par leur relative indifférence: à peine la moitié de l’équipe municipale s’était déplacée pour constater l’état d’abandon voire de dégradation de ce magnifique site de Fondurane.

Nous n’étions en effet que 5 élus sur 29 à assister à cette visite assurée aimablement par Marjorie, particulièrement compétente. Elle ne nous a pas donné de leçon, elle nous a raconté, montré, donné à voir ; elle a porté à notre connaissance ce que nous ne pouvons voir seuls parce que nous avons encore beaucoup à apprendre de et sur la Nature.

Un compte rendu réalisé par Michèle Baron de cette visite du dimanche 4 septembre à 17h à Fondurane, avec Marjorie Ughetto, guide naturaliste.
Un conseil à tous, petits et grands, élus ousimples citoyens : découvrez notre nature avec cette formidable guide naturaliste, qui vit sur notre commune.

les-elus-au-vert

Prochain Conseil Municipal le 12

En tête … plein de choses, en commençant par le bilan de deux années, des promesses et des réalités, et en suivant par l’état de diverses « zones » de Montauroux : Fondurane, la descente des Tuves, l’accès au nord de Montauroux avec des travaux qui n’en finissent pas, les travaux de la crèche qui traînent en longueur…

En pj l’ordre du jour de ce conseil, avec le vote définitif du PLU, suite à une longue phase de concertation, d’ailleurs fort bien menée par l’adjoint à l’urbanisme Robert Cecchinato.

odj-cm-12-sept-2016

et en prime notre prochain article dans le bulletin !

Bilan montauroux pour tous octobre 2016

 

lundi 18 juillet, midi devant les mairies : hommage aux victimes des attentats du 14 juillet à Nice

Un bolide, alors que la France célèbre sa Fête Nationale, au bord de la Méditerranée, sous un ciel étoilé, le sang versé, les corps éparpillés, écrasés, mutilés, déchiquetés, fauchant toute vie, à la fois aveugle et déterminé à faire carnage.
Le calcul glaçant du meurtrier. La violence de la terreur un soir de Fête Nationale et de joie populaire. Une sorte de coup médiatique mondial : Nice et son bord de mer, images de la belle France qui fait rêver.
Ce geste atroce est destiné à terroriser tout un peuple, et au-delà. Car c’est l’humanité universelle qui est visée.
Les citoyens que nous sommes sont mis au défi de poursuivre leur quête de liberté, d’égalité, de fraternité, pour le progrès de l’Humanité. Ils ne renonceront pas. Jamais.
Toutes les questions doivent être vues, de face et sans crainte, et elles sont de taille, si nous ne voulons pas que nos mots, nos actions et notre Idéal républicain, ne soient que des postures ou des figures opportunistes, récupérées parfois hélas à très mauvais escient…
Bouleversés par l’atrocité de cet attentat terroriste, nous nous inclinons et nous recueillons dans le plus profond respect devant les victimes, devant leurs proches et leurs amis.
Un deuil national a été décrété jusqu’à ce lundi, et à midi, devant nos Mairies, aura lieu un recueillement, hommage aux victimes des attentats du 14 juillet à Nice
Nous devons nous rappeler, encore et toujours, que nous voulons construire de la vie. Les forces de la mort et de la haine ne doivent pas passer.

Çà sent mauvais au niveau des poubelles c’est l’incivilité qui règne

Chacun a pu constater le triste spectacle donné par nos PAV, et nos containers à ordures:
tout, n’importe quoi, y compris des déchets dangereux pour tous : huiles usagées, verres cassés, etc…
si chacun jetait CHEZ SOI ses ordures comme celà, ce serai vite l’épidémie.

Ce n’est pas nouveau :

l’incivilité règne …Voir au Collet du Puits : depuis le 12 (soit au moins une semaine), nous nous sentons comme à Naples : on doit passer par la case ordures pour renter à la maison.

Et ni la Mairie ni la CdC ne sont f… de pallier une telle incivilité ; il a fallu attendre ce matin 5h30 pour qu’enfin un camion de la CdC évacue les déchets (matelas, planches, etc…) déposés à même la rue.

Rappelons peut être quelques règles :

l’environnement par exemple et le respect que l’on doit à la nature !

Nature qui, si haut qu’on soit assis nous rappellera qu’on ne l’est tous que sur …

c’est vrai, ceux qui « balancent leurs poubelles et déchets s’en f…

alors allons plus loin :

vous vous souvenez ?

n’oublions pas …

la police municipale est là aussi pour çà !

et puis :

et vous , vous faites quoi pour la propreté de notre ville ?

enfin :

Article R635-8

jusqu’à 1500€ d’amende, çà peut calmer ?

J’oubliais, à destination de nos élus…

mais que font les élus là dedans , à part se boucher le nez et les oreilles ?

rappelons la jurisprudence :
« En matière de dépôt sauvage, il est important de rappeler que si le maire reste inactif, il commet une faute lourde de nature à engager la responsabilité de la commune (Commune de Merfy, Conseil d’Etat du 28 octobre 1977, n° 95537). »

les handicapés exclus ?

C’est bien de faire travailler un des commerçants du village, nommément le bar qui s’installe sur la « terrasse » à côté de la Mairie, ou une marchande de vêtements et articles féminins.

Mais pourquoi invalider deux des (rares) places pour handicapés ? Il y a largement la place d’installer tables & chaises ET  de « lécher » la vitrine, ou de s’installer sur les tables à côté. De la part d’un maire médecin, c’est étonnant !

Ou alors réinstaller deux place handicapés, avec un panneau amovible ? C’est fait parait il, mais il faut les trouver …