Une commission finances vient d’avoir lieu…

Déjà une bonne nouvelle : les taux d’imposition ne bougeront pas; les bases si, (<0.3%) mais c’est le gouvernement qui décide.

Seuls les investissements semblent devoir être préservés.

Revers de la médaille : le gouvernement diminue encore les dotations. Donc encore plus d’économies, moins de travaux…

Quelques remarques, que je vais peaufiner dans la soirée :

Un des ratios significatifs en terme de gestion des effectifs de la Commune est celui correspondant au pourcentage de la charge de personnel / dépenses réelles de fonctionnement. En 2016, ce ratio est de 53 %, (je cite…) « témoignant d’une maîtrise des ressources humaines par rapport aux charges globales de fonctionnement. »

Voire : en 2014 , on était à 49 %; une augmentation de 5 point en 2 ans… et la limite est de 54%. Il est temps de faire attention; mais ceci est à relativiser par le fait que beaucoup de prestations anciennement en compte 611 (chapitre 011) sont maintenant en régie… Ce pour une premiere lecture On parlera aussi du SDIS, plus que gourmand…


Par ailleurs, si vous avez connaissances de dysfonctionnements, de soucis (incivilités, ordures ménagères, voirie, eau, dangers quelconques, etc…), faites nous en part : je vais demander en avril un rdv officiel avec le service technique (adjoint + directeur + directeur des services) pour faire le point, car en l’absence de toute réponse de la Mairie à mes signalements, il y a lieu de s’interroger sur le fonctionnement : le budget est excédentaire, et pas mal de travaux n’ont pas été réalisés.

Hier j’ai évoqué la chose (non réponse de la Mairie aux contacts qui sont faits par les citoyens) et çà a un peu chauffé …

Vos signalements soit par @ , soit (mieux ) par le site en réponse à cet article !


Prochain Conseil Municipal : Jeudi 16 – 18h en Mairie venez nombreux !

Publicités

Notre article dans le Bulletin Municipal d’Avril 2017

Chers Montaurousiennes, Chers Montaurousiens,

Comme tous les trimestres, nous sont accordés… 400 mots pour exprimer votre opinion, votre vision de notre commune, voire notre communauté de communes … au secours ! de la place !!
Dotations rognées, un frein extraordinaire mis à tout projet par des arguties administratives ou préfectorales : doucement devant poussez pas derrière : telle est la devise de la légion romaine, mais aussi de nos édiles !
Soyons justes : le gouvernement s’est engagé à « continuer à promouvoir les investissement »… Souhaitons que ceci ne relève pas de promesses électorales !
Mais enfin… il ne faut pas se leurrer: c’est la fin des communes qui est voulue. Non…le Maire continuera à marier, à inaugurer les chrysanthème ou chez nous les expos de roses… À terme, c’est tout !
En attendant, chez nous, les robinets (et les tuyaux) qui fuient continuent à fuir, les chemins à trous continuent à être des nids à poules, et les lampadaires sur lesquels on prétend faire des économies , s’ils en font, n’éclairent plus que les endroits qui n’en ont pas besoin (les Estérets, le Collet du Puits, diverses placettes…), les logements communaux continuent à loger des ayant-droits qui n’ont pas tous le même devoir de loyer…
etc…etc…
Et surtout, inutiles d’appeler la mairie; le mot « réponse » semble être un inconnu dans le dictionnaire des élus majoritaires : pourtant partout çà déborde !
Formation des élus, réponse aux signalements par les citoyens de soucis divers,  incivilités (déchets et encombrants sont du ressort de la Communauté de Communes : le budget « déchets » y est excédentaire, mais les encombrants restent sur les trottoirs !), rodeo sur le parking MPT, Futsal, PLU-i qui coince dans la plupart des communes du Pays de Fayence, coût de l’aménagement des terrains de roses  à la Colle Noire et autres planteurs de plantes-en-pot, SDAEP (demandez … vous allez rigoler ! ), pollution lumineuse, biodiversité intracommunale, carraïres que nous avions pourtant déjà reconnues et cartographiées… Circulez y’a rien à voir !
Nous écrivions, sur la foi d’information qui sont devenues obsolètes, que « les Offices de Tourisme passent en intercommunalité, avec 9 communes à vocation touristique et seulement 7 agents 1/2…
Entretemps, l’équipe dirigée par Aurélie Vasseur a su s’organiser pour couvrir efficacement les « pointes » d’activité de chacun de nos villages !
Tout ceci dans un cadre budgétaire de plus en plus contingenté et étriqué (et inconnu pour l’instant)… À ce sujet, connaissez vous la FPU ? Messieurs les entrepreneurs, vous n’avez plus là qu’un seul « receveur » : notre Communauté de Communes, pour le plus grand bien d’EDF (Tanneron), au grand dam des habitants de Mons. Belle démonstration d’équité fiscale !

Enfin , terminons par une échéance fort proche,  : les élections…Que chacun aille voter !

le droit de vote ne s’use que si on ne s’en sert pas.

A ben leu !

Chers Montaurousiennes , chers Montaurousiens , nous vous souhaitons une bonne année 2017 !

et surtout bonne santé à toutes et tous !

Souhaitons nous aussi dans la mesure du possible une meilleure harmonie entre nos gouvernants, nos élus, et le peuple qu’ils sont censés administrer ou représenter. (peuple d’électeurs, ne l’oublions pas !)

Les échéances qui s’annoncent vont être décisives, par leur impact sur la société, sur nos droits et nos devoirs, sur nos libertés, et sur la surveillance qui s’exerce sur nous, pour l’instant à bon escient. N’oublions pas que tous les outils, y compris institutionnels, ne sont que ce que la main qui les dirige veut qu’ils soient…

Une erreur dans nos jugements peut amener notre république à ne plus être que  « l’État Français »… ce qui peut faire remonter de bien vilains souvenirs à nos anciens !

Souhaitons aussi que la crise s’éloigne de nous, que l’austérité imposée à nos collectivités comme à nous, contribuables, que cette austérité soit allégée. Ce n’est pas pour sûr dans les 20 milliards d’économie envisagées par certain candidat (sur les collectivités locales !) que nous trouverons cet allègement…

Souhaitons enfin que les promesses des candidats aux élections présidentielles et législatives soient vraiment suivies  d’effets et d’actions qui correspondent à leurs déclarations, et pas le contraire !

Bref, souhaitons nous de continuer à être bien dans notre douce France, terre d’asile !

Suivre l’action de nos élus , c’est possible, et en temps réel

Plusieurs sites proposent ainsi de lire, et d’être averti des interventions, propositions, et actions de nos parlementaires :

À noter : on peut poser des « alertes » personnalisées afin de « suivre » un député ou un sénateur donné…

On peut même leur écrire, les interpeller; chacun d’eux a une adresse @ particulière en tant qu’élu !

Des noms ? A chacun de faire son marché …

Notre billet Décembre 2016 Bulletin Municipal

Chers Montaurousiennes, Chers Montaurousiens,

« Démocratie participative », « Consultation citoyenne » et autres appellations, quels beaux termes dont la majorité municipale se gargarise en permanence, mais qu’elle galvaude pourtant sur le terrain. Des mots, toujours des mots, mais les actes ne sont pas franchement au rendez-vous! Les réunions y sont, mais les assistances sont pourtant squelettiques : 1% de la population seulement à la dernière présentation du PLU !

Mais aussi… Même pas Le quart des Conseillers Municipaux lors de la réunion sur la FPU !

Comme ailleurs, la démocratie à Montauroux devrait passer par le respect des grands principes et le respect des traditions dans ce village Provençal où il n’y a plus rien de Provençal depuis deux ans !

Il y a au contraire, un maire qui ne réussit qu’à «tuer » ce village : les commerces végètent, le marché le dimanche est catastrophique, un bruit même court pour la fermeture de notre Moulin à Huile (Donation de Mr Eugène Segond), et pour une augmentation des horaires des employés municipaux…

Respecter la municipalité, c’est aussi respecter ce Village, le Maire et une partie de son équipe veulent casser à jamais l’aspect « village » de Montauroux, votre village . Ce n’est pas le mandat de saine gestion que vous lui avez confié en 2014. Pour faire échec à ces projets, n’attendez pas une illusoire concertation démocratique. Vous pouvez par contre vous mobiliser .

Malheureusement encore la gestion des finances communales dont nous vous avions parlé dans notre dernier article a fait l’objet de toute notre vigilance et notre inquiétude n’a cessé de grandir au fil des mois. En effet, nous avions pu dire toute notre inquiétude quant à la dérive dangereuse des finances de la Village ; elle sera effective par une augmentation des impôts l’an prochain !

Terminons par la Communauté de Communes : elle a pris en charge dans sa totalité la gestion de la collecte des ordures ménagères, généralisée cette année à toutes les communes du territoire. » et ça donne quoi ?

  • Des tas d’immondices sur chaque PAV, sans que personne ne s’en émeuve.
  • Le quai de transfert récemment inauguré à Montauroux…en pleine zone inondable : Le vallon en aval étant embâcles, des pluies fortes pourraient bien causer de gros dégâts !

La CCPF (nouveau sigle pour la Communauté de Communes du Pays de Fayence) encore a pris en charge les offices de tourisme, et ça donne quoi ? Des employé(e)s qui ne pourront plus en connaissance de cause s’occuper efficacement et avec tout leur cœur de la promotion touristique du village qui est le leur…

Quand le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt…

Enfin espérons qu’aucun article ne sera plus censuré, comme sur le dernier BM…

Toute notre équipe vous souhaite un Joyeux Noël avec de belles crèches traditionnelles et vous présente ses meilleurs vœux pour la prochaine année dont les enjeux tant locaux que nationaux sont déterminants.

Vos élus vous reçoivent le mardi de 8 à 10h dans leur bureau, en bas de la Mairie (à côté du service scolaire)

FPU

Encore un « YABA » nouveau sigle.

Fiscalité Professionnelle Unique… mais qui va quand même impacter les particuliers !

Voici ce que nous concocte l’administration fiscale. : Une très chère usine à gaz…
la FPU pour les ECPI à fiscalité propre …

Notre municipalité va nous annoncer l’addition, en votant pour ce projet, ce que je ferai aussi : car il  s’additionne semble t il à ce qui a été voté (pas par nous) au dernier conseil :

Pourquoi ?

Vraisemblablement à cause du décalage entre la mise en place effective de cette Fiscalité Professionnelle Unique et les transferts de compétences (et de charges) qui y sont corrélées…

Là vraiment çà risque de faire très cher pour le contribuable !

Mais sinon, le ministère des finances nous met le pistolet sur la tempe :

  • soit vous passez en FPU, et vous étalez sur 5 à 12 ans la hausse des TAUX (les bases, c’est ce ministère qui nous les impose, nous nous n’y pouvons rien !), et ce, sans impact sur le contribuable que nous sommes tous individuellement,
  • soit vous restez avec le système actuel (Fiscalité dite « additionnelle »), et là, vous prenez la hausse des taux de plein fouet, avec par ailleurs une augmentation des ponctions réalisées par le ministère des finances sur notre commune. D’où une hausse inévitable et énorme de nos impôts locaux …

Je simplifie car vraiment il s’agit d’une usine à gaz, une nouvelle fois. Mais là je dédouane notre Maire. Çà m’arrive !

Plus généralement…Si le sentiment de citoyenneté nous porte vers les Mairies, nous, citoyens, si le besoin de services publics nous porte vers la proximité, au moins de la Communauté de Communes, nous, contribuables,  ne soyons pas aveugles : c’est bien vers une disparition des communes que LES gouvernements nous mènent, quelle que soit leur couleur. Au nom d’une « rationalisation de l’Administration ».

 

L’environnement la politique, et le tourisme

Beaucoup de promesses, des réalisations qui tardent à venir, et surtout une terrible inertie politique, sous couvert de réglementation, de réticences très locales, et de budgets insuffisants…Et çà ne va pas s’améliorer avec les perspectives budgétaires 2017 !

Une nouvelle fois, notre rôle à nous qui ne sommes pas dans la majorité, notre rôle est de pointer du doigt ces aberrations, et si elles sont avérées, d’en demander les justifications.

Malheureusement, là comme ailleurs, malheur à celui par qui la mauvaise nouvelle arrive !

C’est lui le satan… Une nouvelle fois nous allons être pointés du doigt.

Et surtout la municipalité actuelle se caractérise par son refus de reconnaitre les erreurs commises.

Ceux qui, comme nous, les pointent du doigt sont considérés comme des hérétiques.

Quand le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt…

Inexpérience politique et fausse innocence !

Faudra t il comme sur d’autres sujets rester dans le « politiquement correct », et éviter tout sujet qui fâche ? dommage pour la démocratie et le progrès social !

les PMR … encore un sigle barbare ?

les PMR …

Personnes à
Mobilité
Réduite

Eh oui, nombreux parmi nous sont les amis, les connaissances, les membres de notre famille qui de manière définitive ou temporaire se trouvent en situation de handicap.

On attendait de l’équipe en place, suite à leurs prises de positions pré électorales, qu’elle se préoccupe au plus tôt de sécuriser les accès des espaces publics, afin que les « PMR » puissent s’y déplacer sans danger.

Mais non !

Outre les trottoirs hérités d’un maire qui ne se préoccupait guère de ces questions, les bâtiments publics représentent un véritable parcours du combattant pour ceux qui voient mal (pas de parcours de canne, de bandes podotactiles, de repères en Braille…). Sans parler des places pour handicapés qui avaient été déplacées en début d’été…

Alors , va t il falloir attendre que le budget ne permette plus rien pour entendre que la Mairie n’a plus les moyens de réaliser ces mises aux normes pourtant obligatoires depuis plusieurs années ?

Pourtant des études ont été faites, j’ai moi même reconnu les lieux (médiathèque) il y a maintenant deux ans 1/2 avec un ami aveugle, qui a fait un audit dans ce sens, remis à l’adjoint en charge de ces travaux. Peine perdue; et pourtant ce n’est pas le cout de ces menues améliorations qui aurait pesé aussi lourd dans le budget que ne l’ont été certains errements que nous avons constaté depuis !

On attendait mieux !

Il s’en est fallu de peu…

…Il s’en est fallu de peu en ce qui concerne le vote sur les augmentations des taxes, déguisées, mais réelles !
Reste à savoir quels taux seront retenus par la Mairie.

MAIS !
Mais… si l’État diminue ses dotations.
Si l’État augmente diverses taxes en les dissimulant par ci par là (bel exemple de dévoiement de la démocratie !), qu’est ce qui nous empêche, nous habitants et élus des communes, de rechercher d’autres recettes, qui ne grèveraient pas le budget de fonctionnement ou d’investissement de la commune ? Ou de proposer des modalités de réduction des dépenses (ou des investissements non immédiatement nécessaires) ?
Par exemple :
Remettre des logements en état et les louer; la Mairie n’en manque pas, qui restent inoccupés.
De même pour des locaux ou des terrains à vocation commerciale.
Dont les loyers pourraient utilement être revalorisés eu égard aux indices des loyers à proximité; en ne tombant pas dans le piège des « indices » du 1er ou du dernier trimestre…
De même pour les loyers commerciaux, ou les conventions !
Il suffira alors de les passer au vote en Conseil Municipal !

Certains contribuables de la Commune ne se sont d’ailleurs pas gênés les années précédentes pour faire plier la Mairie sur des questions semblables.
Les concessions dans le cimetière pourraient être revues…

Nouvelles recettes fiscales, certainement pas: le contribuable est déjà assez imposé.

Mais une optimisation des actions municipales, pourrait aboutir à de substantielles économies,

Entre autres. et puisque parait il 90% du programme d’investissement a été réalisé, passons à l’entretien ou à la remise en état du patrimoine (bâtiments, voirie, accessibilité PMR, etc ).

ad libitum…

A chacun d’entre nous aussi de rechercher des solutions, et il en existe.

CM le lundi 26 pour voter sur des options d’augmentation des impôts locaux, floutés et disséminées entre la facture EDF, les « lignes CdC » des impôts locaux, et autres ! mais c’est vis à vis des contribuables du « foutage de gueule » !

CM le lundi 26 pour voter sur des options d’augmentation des impôts locaux, floutés et disséminées entre la facture EDF de chacun d’entre nous, les « lignes CcC » des impôts locaux, et autres !
la mairie n’y peut rien, çà vient « d’en haut », mais c’est vis à vis des contribuables du « foutage de gueule » !

En gros : c’est « l’effet ciseaux «  :

  1. d’un côté les ressources de la Mairie diminuent, :
  • nos impôts peinent à rentrer (baisse des revenus, des transactions)
  • les dotations de l’état dégringolent

2. de l’autre les dépenses augmentent :

  • les transferts de notre commune (« riche » se dit il !) augmentent vers d’autres communes plus « défavorisées » (mais selon quel « algorithme » le ministère détermine ceci, là, mystère, comme pour les choix post bac !)
  • les charges augmentent comme dans toute entreprise.

et ce, aussi bien au niveau des investissements que du fonctionnement.

Cette politique consistant à annoncer une « baisse d’impôts » (pour certains, et l’an prochain!), pour en fait augmenter d’autres « taxes », en les dissimulant dans la facture EDF (mais si !) ou dans une ligne « Communauté de Communes » de nos impôts locaux, c’est çà que j’ai appelé du « foutage de gueule » de la part du gouvernement.

A noter : D’avoir signalé ce fait m’a valu de la part du maire une diatribe qui a failli me faire claquer la porte de la commission finances. Ambiance.

Le CM déterminera si tout investissement doit être arrêté (nous en sommes là !), pour se « cantonner » à refaire la voirie, à augmenter les participations des parents aux NAP ou autres services municipaux, et à éteindre un réverbère sur deux… Ou si nous allons continuer à investir. De toutes façons, à terme, à force d’étrangler financièrement les communes, c’est la mort annoncée de celles ci qui se profile …

Plus de détails à venir !